Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 17:30

- Ce n’est jamais sain de jurer ou de raconter une guerre, commence l’autre. On ajoute sûrement

 

On retranche parfois. Sa voix est très calme. Celle de quelqu’un qui se penche sur la margelle

 

d’un puits, qui a déjà bu, qui observe le noir d’eau, qui hume le tout : briques, liquides, feuilles

 

d’arbres flottant… Nous possédions beaucoup de terres. Vinrent les roumis. Cinquante ans après,

 

mes arrière-grands-parents  commencèrent à vendre aux colons des lopins … Ces transactions

 

continuèrent avec mon grand-père  puis avec mon père. Apres la deuxième guerre mondiale,

 

s’installèrent  les maladies et la misère et ce dernier pour subvenir à nos besoins  se remit à vendre

 

de la bonne terre pour quelques francs  et à déboiser  jusqu’aux coins les plus reculés du domaine

 

et il vendait. Il vendait. Pour quelques sacs de blé. Pour une vache. Pour rien du tout… A la fin,

 

nous dûmes quitter la vieille bâtisse des ancêtres  qui se trouvait sur le dernier bon morceau de

 

terre et construire un gourbi près du cimetière où étaient enterrés depuis des siècles les morts de

 

notre tribu. J’avais  vingt ans en ce temps –là. Un matin nous avions fini de déboiser  le côté d’un

 

 versant de montagne et à notre retour à la chaumière  nous vîmes le colon lui même, sur son

 

tracteur à chenilles, entrain de labourer le cimetière. Nous l’observâmes un bon moment en

 

silence.  Enfin il consentit à descendre de sa machine et à venir  à nous : c’est pour rattacher le

 

 tout,  Messaoud ! Puis il ajouta : tu bougeras pas la baraque ; je te payerai ce morceau aussi…

 

 Mon père ne dit rien. Le soir, ni moi ni mon père ne touchâmes au dîner. Le sommeil ne me

 

gagna pas, aussi, cette nuit là. Vers l’aube  - il faisait une pleine lune sur la terre de Dieu – je

 

sortis de la hutte  et me dirigeai vers le carré de terre retournée… Il y avait beaucoup d’ossements.

 

Beaucoup d’ossements…

Partager cet article

Repost 0
Published by ahmed bengriche
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : POEME-TEXTE-TRADUCTION
  • POEME-TEXTE-TRADUCTION
  • : Pour les passionnés de Littérature je présente ici mes livres qui sont edités chez DAR EL GHARB et EDILIVRE. Des poèmes aussi. De la nouvelle. Des traductions – je ne lis vraiment un texte que si je le lis dans deux sens.
  • Contact

Profil

  • ahmed bengriche
  • litterateur et pétrolier
 je m'interesse aussi à la traduction
  • litterateur et pétrolier je m'interesse aussi à la traduction

Texte Libre

Recherche

Pages